Têtes en l'air

Glossaire

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Abération optiques


Tout les systèmes optiques ne retournent pas une image parfaite de la réalité. Certains phénomènes, appelés « aberrations optiques » viennent en altérer plus ou moins la qualité.

Principales abberations optiques

 

Amas globulaire (Voir figure)

Les amas globulaires sont très denses, de forme sphérique, et composés généralement de centaines de milliers d'étoiles, voire plusieurs millions. Les étoiles y sont fortement liées par la gravitation et en orbite autour du centre de gravité de celui-ci. Le plus célèbre du ciel boréal est M13 , l'amas d'Hercule. Les amas globulaires se situent dans le halo de notre galaxie autour de laquelle ils décrivent une orbite allongée (excentrique). Les étoiles y sont très anciennes, plus de 10 milliards d'années. Il est rare d'y trouver des étoiles massives (durée de vie courte) mais plutôt des étoiles de faible masse (rouges). On compte 150 amas globulaires dans notre galaxie mais il en existe sans doute beaucoup plus, masqués pas le noyau de notre galaxie.

Les amas globulaires perdent leurs étoiles lorsqu'ils traversent la galaxie. Les étoiles arrachées gardent un orbite proche de celui de l'amas. D'autres amas, suite à des événements passées ont quittés leur orbite autour de la galaxie et errent dans l'espace inter-galactique.

 

 

 

Amas ouvert

Les amas ouverts (ou amas galactique) sont de petits groupes d'étoiles jeunes (bleues) et se forment dans le disque des galaxies. On les trouve dans les bras spiraux de la Voie Lactée. Leur nombre d'étoiles peut varier de quelques dizaines à plusieurs milliers. Toutes les étoiles d'un amas ouvert sont liées par la gravitation et en orbite autour d'un centre commun. Elles sont du même âge, puisqu'elles se sont formées de la même manière et à partir du même nuage moléculaire, et se dispersent très lentement. Pour cette raison l'âge de ces ensembles stellaires dépassent rarement les 100 millions d'années pour une taille de quelques centaines d'années lumière. Quelques amas ouverts de notre galaxie sont beaucoup plus vieux et font figure d'exception tel que M67, âgé de 4 milliard d'années.

"Les pléiades" M45 est un des amas ouvert le plus connu. Il se compose de 500 étoiles et est âgé de 100 millions d'années. On peut encore y voir les restes du nuage moléculaire où se sont formées les étoiles.

notre galaxie la Voie Lactée pourrait compter quelques centaines de milliers d'amas ouverts. Seulement 1 ou 2% sont répertoriés.

Classification des amas ouverts en fonction de leur:

 

Comète

Comète vient du grec "kometes" qui signifie chevelu. C'est un astre de petite taille qui fait parti du système solaire. Elle gravitent autour du Soleil. Son orbite peut être elliptique, parabolique et hyperbolique. La queue de la comète est l'un des plus beau phénomène astronomique. Elle apparaît lorsque la comète arrive au voisinage du soleil. A ce moment, sa vitesse croisse et, sous l'action du vent solaire, la matière de son noyau est pulvérisé dans l'espace. La chevelure (ou coma) d'une comète est la nébulosité observée autour de son noyau. Ce sont aussi des éjectas de matière du noyau.

Les comètes sont classées en deux groupes. Celles de courtes périodes, inférieures à 200 ans. Elles seraient originaires de la ceinture de Kuiper. Et celles à longues périodes, supérieures à 200 ans, proviendraient du nuage de Oort.

 

-----------------------------------------------

Quelques liens:

Wikipédia
Trajectoires des comètes
Origines des comètes
Origine et significations des noms

Éphémérides des comètes:

Magnitudes prévues
Données orbitales des comètes observables

 

Conjonction:

Rencontre apparente d'objets célestes. Plus souvent employé pour les planètes et notre satellite, les astres nous apparaissent très proche les uns des autres dans le ciel. A ce moment leur ascension droite est très voisine.

Éclipse de Lune

L'éclipse de Lune s'observe lorsque la Lune passe dans la pénombre ou l'ombre de la Terre. Si la Lune plonge complètement dans la zone d'ombre de la terre, éclipse est dite totale. Si la Lune éfleure l'ombre ou la pénombre l'éclipse est dite partielle.

 

Écliptique

L'écliptique représente le plan de l'orbite terrestre autour du soleil.

 

Le plan de l'orbite des autres planètes du système solaire est trés proche de celui de la Terre.
On parle d'inclinaison en ° sur l'écliptique.

 

Sur une carte céleste l'écliptique est la projection du plan de l'orbite terrestre dans le ciel.
Dans leurs movement apparents toutes les planétes du système solaire semblent plus ou moins suivre cette ligne imaginaire. Bien sur le soleil suit parfaitement cette ligne puisqu'il est situé sur un des foyer de l'ellipse de l'orbite de la Terre.

 

Élongation

L'élongation est l'angle apparent α, en degrés-minute-seconde, qui sépare deux objets célestes vus de la terre. Pour les planètes intérieures, Vénus et Mercure, leur observation est la plus favorable lorsqu’elles atteignent leur plus grande élongation. Vu de la terre, c'est à ce moment où elles apparaissent le plus haut dans le ciel. L'élongation « est », la planète sera observable le soir après le coucher du soleil et élongation « ouest » le matin, à l'aube, avant le lever de l'astre du jour.

 

Étoile variable

Une étoile variable est un étoile dont la luminosité varie au cours du temps.
Cette variation peut être rapide (quelques minutes) à plusieurs décennies.

(Voir dossier: Etoiles variables)

Filtres

Page décrivants les filtres astronomiques.

Nébuleuse planétaire

Le terme "planétaire" provient de la ressemblance visuelle de ces objets, à faible grossissement, avec les planètes. Il semblerait que ce soit William Herschel, vers 1784 ou 1785 qui, après avoir découvert Uranus, fut le premier à utiliser ce terme. La nature de ces objets resta inconnue jusqu'au milieu du XIX siècle. C'est William Huggins qui fut le premier à en étudier le spectre.

Ce sont des étoiles de masse intermédiaires (0.8 à 8 fois masse solaire) qui donne naissance aux nébuleuses "planétaire". C'est au bout d'une dizaine de milliard d'années, après avoir transformé tout leur hydrogène en hélium que le processus commence. L'étoile manque d'énergie et la gravité devient plus forte. Elle s'effondre sur elle même. Maintenant c'est l'hélium qui se transforme en carbone. Cette réaction fait fortement augmenter la température du cœur de l'étoile. Les couches extérieures sont alors lentement expulsées. L'étoile devient une géante rouge. Elle se compose de deux parties: l'étoile au centre qui évoluera en naine blanche et autour d'elle, la nébuleuse en expansion. La température de l'étoile centrale continue d'augmenté. A partir de 30 000 K la quantité de photons deviendrait suffisante pour photoioniser la nébuleuse qui l'entoure. La nébuleuse devient alors visible.

Le phénomène est assez bref et ne dure qu'une dizaine de milliers d'années. C'est pour cette raison que sur les 200 milliards d'étoiles de notre galaxie il a était détecté seulement 1500 nébuleuses planétaires.

Source: Wikipédia

Liens: Wikipédia Photos

Occultation

La Lune tourne autour de la Terre. Elle se déplace dans le ciel parmi les constellations. Elle met 29 jours 7 heures et 11,5 secondes pour revenir à son point initial. Pendant ce déplacement il lui arrive de passer devant une étoile brillante ou une planète. Il y a alors occultation. l'immersion est le moment où l'astre occulté disparaît derrière la Lune. C'est le début de l'occultation. L'emersion est le moment où l'astre réapparaît. C'est la fin de l'occultation. La durée de l'immersion ou de l'emersion est instantané pour une étoile, en raison de l'absence d'atmosphère sur la Lune, et peut durer quelques seconde pour une planète.

Vernal (Le point)

Le point vernal représente le noeud ascendant entre le plan de l'équateur céleste et l'écliptique.C'est l'origine des ascensions droites, 0h.

 

Du fait de la précession des équinoxes il se déplace lentement dans l'espace.
Il y 3000 ans il se trouvait dans la constellation du Belier.

 

a

Têtes en l'air - Tous droits réservés © 2017 Nous contacter