Têtes en l'air
Connexion Facebook Instagram Twitter

CROA

CROA du 09 Octobre 2015 - Auteur : david
Cliquer ici pour retourner à la liste des CROA
Type d'heure utilisée : Locale
Lieu : Terre Neuve Latitude : +46d 10m 00.00sLongitude : -0d 25m 32.00s
Heure de début : 19h30Heure de fin : 2h30
Température : 9 °CPression atmosphérique : 1017 hPaHygrométrie : 78 %
Point de rosée : 7 °CVitesse du vent : 20 Km/hDirection du vent :Ouest
Magnitude limite observée : 5.8

Ce CROA a été écrit collectivement. Merci à Gregory, Jacqueline et Jean-François. Rédaction du CROA David


Participant(e)s : Jacqueline, Rémy, David, Grégory et une amie, Sylvain et toute sa famille, Noëlle, Jacqueline, Emilie et Jean-François B.

Cette observation d’automne, programmée pendant notre réunion du mercredi 7 octobre, à rassemblée prêt 15 personnes. Certain d’antre nous « cassé la croute après avoir installé leur matériel de jour.

Liste des instruments d’observation:
Sylvain : Meade LightBridge 400mm agrément d’un système de pointage azimutal fabriqué par Sylvain.
David : Télescope du club, Dobson 300mm
Rémy : Dobson 300mm conçu et fabriqué « maison » par rémy
Grégory : Celestron 11
Jean-François : Celestron 8 Edge HD 203mm
Jacqueline P : Celestron 203mm + lunette



Sous le ciel étoilé
De la forêt d'Chizé,
Dans la vaste clairière
Les Têtes en l'air s'installent
Sur des Terres Nouvelles.



Les Têtes en l'air se donnent rendez vous ce 9 octobre pour une soirée d'observation. La météo est bonne, le ciel complètement dégagée, seule une petite brise fraiche souffle mais elle permet d'éviter l'humidité. Après le coucher du Soleil les premières étoiles apparaissent dans le ciel, le Triangle d’été au Sud du zénith, Arcturus rougeâtre plein Ouest, Capella bleuté au Nord-Nord-Est. Au alentour de 21h30, les principales constellations sont visibles. C’est l’occasion de les faire découvrir et redécouvrir aux participants. Leur repérage est plus aisé lorsque le ciel n’est pas encore totalement noir.




Passer la souris sur l'image ci-dessus. Photo : David Chiron



Jacqueline s'est installée pour prendre des photos des astres. Jean François teste le site de Terre Neuve avec son nouveau C8 Edge HD. Rémy, Sylvain, David, Emilie, Noeëlle, Jacqueline et Grégory profitent des instruments présents pour pointer tout type d'objets : des connus (M57, M13, M31, M1 et même M42 à la fin de notre soirée) mais aussi des moins célèbres (M74, Mu Céphée, NGC7662...).
Après minuit, une fois le ciel relativement noir, nous avons réussi à distinguer à l’½il nu Uranus, en vision indirecte bien sur. Magnitude 5,8.
La petite brise fraiche (et un peu la fatigue aussi) arrive au bout des derniers participants et nous plions bagage :) vers 2h30
Photo : David Chiron



Proposé par Sylvain, découverte de NGC7662.

NGC 7662, surnommée la Boule de neige bleue (Blue snowball en anglais), est une remarquable nébuleuse planétaire située à 5600 AL. Son enveloppe gazeuse, de presque une année-lumière de diamètre, affiche une magnitude de 9,20, tandis que son étoile centrale, dont la température dépasse les 75 000 K, est de magnitude 12,50.






A faible grossissement x20, on parvient déjà à distinguer la nébuleuse des autres étoiles. Sont image est moins piquée qu’une étoile. Sa couleur est blanche voir légèrement bleuté.
A x50 la nébuleuse planétaire est bien visible et se détache clairement des étoiles
A fort grossissement x400 et dans un télescope de plus fort diamètre 280mm et plus, le disque de gaz n’est plus homogène. Avec concentration et patience on parvient à distinguer la couronne moins lumineuse autour de la nébuleuse.
L’étoile centrale de magnitude 12,5 aurait dû être visible. Nous n’avons pas pensé à essayer de la détecter, ce sera pour une prochaine observation.

----------------------------------

Jacqueline P


A mon arrivée au coucher du Soleil, les grands télescopes étaient déjà soigneusement installés.Le pointage des nébuleuses faibles, accessibles en vision périphérique, révéla une adresse d'opérateurs habitués.

J'ai réalisé une photo de 2 objets dans la constellation de Cephée :

Objet 1 : Amas ouvert
Catalogue : NGC 6939
Constellation : Céphée
Dimension apparente : 7'

Objet 2 : Galaxie spirale du feu d'artifice
Catalogue : NGC 6946
Constellation Céphée
Dimension apparente : 7'

Visible presque de face derrière quelques étoiles de notre galaxie, son bulbe est composé de vieilles étoiles jaunes.

Optique : lunette Orion 80/600 + réd 0.63. Focale = 378 mm
Photographie : Canon EOS 350D défiltré équipé du filtre Astrodon InsideTM
Exposition :
1 pose de 300s 1600 ISO
2 poses de 300s 800 ISO
7 poses de 400s 800 ISO.
Au total, il y a 61 mn de pose.





Photo : Jacqueline Jeandemange


Après avoir suivi les conseils de David pour configurer mon matériel :
Mise au point avec un appareil photo au foyer de la lunette et autoguidage avec une focale longue (1000 mm), j'ai rejoins le groupe de jeunes pour observer et partager avec eux, leurs café & gâteaux dans le coin des Dobsons. Pendant ce temps, les captures de ma série d'image se déclenchaient automatiquement.
La nuit claire avançait et la Voie Lactée était de mieux en mieux visible. C'était une soirée sympa.

----------------------------------



Autre objets intéressant : les étoiles doubles. Nous avons pendant une soirée précédente observée quelques étoiles doubles remarquables. Certaines ont été observées durant cette soirée. Ces étoiles doubles serons encore observables jusqu’à la fin de l’année en début de soirée.











Les photos ci-dessous on été prise au T250/1200 barlow 2x avec un 350D non défiltré balance des blancs automatique
Pour chaque étoile : 1s 100iso et 20s 400iso

La plupart des textes de descriptions et observations proviennent de la revue Ciel et Espace

Albiréo

Albiréo est située à l'extrémité de la constellation du Cygne, à l'endroit de la tête de l'animal. À l'œil nu, on ne distingue qu'une seule étoile de magnitude 3. A télescope on peut observer deux étoiles séparées de 34 seconde d’arc : Albiréo A une étoile jaune (K3II) de magnitude 3,1 et Albiréo B une étoile (B8) bleue de magnitude 5,1. Considérée pendant longtemps comme une étoile double optique, il a été montré depuis qu’il s’agissait bien d’un système binaire. Distantes de 430 AL de la Terre, les deux étoiles sont séparées de 4000UA. La période de révolution des deux composant A et B n’a pas encore été déterminée.
















Delta Lyrae

Delta Lyrae est l’étoile la plus brillante de l’amas ouvert Stephenson1. Delta Lyrae 1 et Delta Lyrae 2 est un couple stellaire distant de 800 AL. L’écart entre les deux étoiles, très probablement liées physiquement, est de plus de 2 AL : c’est une distance ordinaire entre les étoiles de la Voie Lactée ! A cause de cet abîme, ce système double tourne très lentement autour de son centre de gravité. A tel point que la période de rotation qui se chiffre certainement en dizaine de milliers d’années, n’a pas encore été déterminée.

Observation
Respectivement de magnitude 5,6 et 4,2 l’angle entre Delta Lyrae 1 et 2 est de 10’ d’arc. Le couple est visible à l’½il nu sous un ciel de campagne. L’intérêt est le contraste de couleur entre Delta Lyrae 1 bleutée (B2V) et Delta Lyrae 2 d’un rouge vif (M4II).











30-31 Cygni

Ce couple stellaire constitue une belle étoile double optique : 30 Cygni est située à 600 AL, contre 880 AL pour 31 Cygni. Alors que la première est une jeune et modeste étoile de la séquence principale, la seconde est une vieille supergéante orangée. Cette dernière forme par ailleurs un autre beau couple optique avec l’étoile HD192579, distante de 1370 AL. En réalité, 31 Cygni est un véritable système double puisqu’il s’agit d’une étoile binaire à éclipses. (C&E)

Observation
Le couple 30-31 Cygni peut être distingué à l’½il nu, puisque ses deux constituants de magnitude respective 4,8 et 3,8 sont espacés de plus de 5’ d’arc. Des jumelles même modestes offrent une vision plus confortable et permettent de distinguer sans peine le compagnon optique de 31 Cygni, situé à moins de 2’ d’arc vers le sud. Ce système triple présente un somptueux contraste de couleurs : 31 Cygni (la plus brillante) est jaune (K2II+) et sa compagne bleutée (B5IV), et enfin 30 Cygni est blanc acier (A2V).













Delta Cephei

Delta Cephei a donné son nom à toute une classe d’étoiles variables : les céphéides. Ces étoiles géantes variables ont la particularité de posséder une période très régulière qui dépend de leur luminosité. Du coup, ce sont de vrai balises célestes : ces grace à elles qu’Edwin Hubble s’est rendu compte dans les années 1920 que M31, alors appelée « Nébuleuse d’Andromède », était en fait située en dehors de notre galaxie. La période des céphéides varie en 1 et 100 jours et celle de Delta Cephei vaut précisément 5 jours, 8 heures, 37 minutes et 30 secondes.

Observation
Delta Cephei est visible à l’½il nu. Ses variations d’éclat, 3,5 au moment du maximum à 4,4 lors du minimum, peuvent être constatées facilement aux jumelles, en observant régulièrement sur quelques nuits consécutives. Comparez-la systématiquement à Dzéta (magnitude 3,4) et epsilon Cephei (magnitude 4,2), avec qui elle forme un triangle isocèle. Si vous ne tremblez pas, vous constaterez que Delta Cephei est une splendide «étoile double, formée d’un astre jaune, et d’un autre plus faible et bleuté.











Mu cephei

Mu Cephei est l’une des plus grosse étoiles actuellement connue. Son diamètre fait 1400 fois celui du Soleil. Particulièrement colorée, c’est William Herschel qui la surnomma « l’étoile grenat ». Les étoile massive et super massive ne vive pas longtemps. Mu Cephei est âgé de 10 millions d’années seulement et arrive en fin de vie.

Observation
A l’½il nu Mu Cephei est dèja moins blanche que les étoiles voisines. Des jumelles permettent de déjà de distinguer sa teinte. Celle-ci peut varier d’orangé à jaune doré en fonction de la magnitude de l’étoile mais aussi de sa propre perception rétinienne. Pour mieux appréhender cette couleur, suivez le conseil d’Herschel lui-même, qui suggérait d’observer juste avant une étoile blanche. Alpha Cephe, située juste à coté, est idéale pour une telle comparaison.
















Laisser un commentaire

Nom : Adresse mail : Nom et adresse mail obligatoire pour pouvoir enregistrer un commentaire
L'adresse mail restera strictement confidentielle.

Gras Italique Souligné Rouge Vert Bleu Jaune Lien image Imagezoom VignetteImagezoom Image survolée Vidéo gauche centre droite  
3000 caractéres maximum :  


Code de sécurité
Combien font 18 divisé par 2 (en chiffre) ? :



Les commentaires


 
Têtes en l'air - Tous droits réservés © 2020 Nous contacter - Mentions Légales