Têtes en l'air
Connexion Facebook Instagram Twitter

Cartes des constellations - photos et dessins des membres

Vierge
Type Mag
NGC
Messier
Autres
 
Liens externes
Coordonnées J2000
Amas de la Vierge
Galaxie 8,9 4406 86 PGC 40653   HL - SIMBAD - NED 12 26 11 +12 56 45
Galaxie 9,0 4594 104 Galaxie du Sombrero   HL - SIMBAD - NED 12 39 62 -11 37 23
Galaxie 9,5 4569 90 PGC 42089   HL - SIMBAD - NED 12 36 50 +13 09 48
Galaxie 10,2 4438 - PGC 40914   HL - SIMBAD - NED 12 27 46 +13 00 33
Galaxie 10,8 4435 - PGC 40898   HL - SIMBAD - NED 12 27 40 +13 04 44
Galaxie 11 4388 - PGC 40581   HL - SIMBAD - NED 12 25 46 +12 39 43
Galaxie 11,1 4374 84 PGC 40455   HL - SIMBAD - NED 12 25 03 +12 53 13
Galaxie 11,8 4402 - PGC 40644   HL - SIMBAD - NED 12 26 08 +13 06 47

Les cartes sont intéractives. Pour les amas ouverts, passer la souris sur les photos pour voir les limites de l'amas (attendre le chargement). Cliquer sur les images pour ouvrir la publication de l'auteur. Ci-dessous carte créée à partir du logiciel Carte du Ciel



Amas de la Vierge

Dimension apparente : 8° arcdeg
Masse : 1,2 x 10^12  M☉
Distance de la Terre : 16.5 Mpc (54 millions d'a.l.)
Taille réelle : 7 000 000 al
Découverte : Charles Messier 1781

L'amas de la Vierge est un grand amas de galaxies proche de nous, à une distance de 15 à 22 Mpc (∼48,9 à 71,8 millions d'a.l.). Il fut découvert par Charles Messier en 1781 qui cartographia un grand nombre de ses galaxies les plus importantes, notamment la galaxie géante M87.
Cet amas est au centre du superamas de la Vierge dont fait partie le Groupe local où se trouve notre Galaxie. Il est situé dans la constellation de la Vierge et son diamètre angulaire est d'environ 8 degrés. Il comporte approximativement 1300-2000 galaxies, dont beaucoup sont visibles avec un petit télescope. La distance précise nous séparant de l'amas est mal connue ; les meilleures estimations actuelles, basées sur les céphéides en utilisant le télescope spatial Hubble, donnent une distance moyenne d'environ 20 Mpc3.
L'amas est un agrégat irrégulier d'au moins trois sous-amas centrés sur les galaxies M87, M86 et M49. Le plus important est celui centré sur M87, avec une masse approximative de 1014 masses solaires, ce qui est environ un ordre de grandeur plus élevé que les deux autres4.
L'amas est un mélange hétérogène de galaxies spirales et elliptiques. Actuellement, on suppose que les galaxies spirales sont distribuées en un filament allongé, environ 4 fois plus long que large, et qui s'étend depuis la Galaxie jusqu'au Nuage W5. La constellation comporte aussi la galaxie M104 longtemps considérée comme une galaxie spirale que le télescope spatial Spitzer révéla être en fait une elliptique géante6.
Les galaxies suivantes se trouvent dans l'amas de la Vierge : M49, M58, M59, M60, M61, M84, M85, M86, M87, M88, M89, M90, M91, M98, M99, et M100.

Source : Wikipédia


Photo du 02/12/2016 20h52TU

Passer la souris sur l'image ci-dessous pour en voir la légende (patienter quelques secondes)

Photo David Chiron

M 84

Dimension apparente : 7,5' x 5,5' arcmin
Magnitude : 11,1
Luminosité surfacique : 13
Masse : ?
Distance de la Terre : 16,3 Mpc (53,2 millions d'a.l.)
Taille réelle : 120000 al
Vitesse radiale : 1017 ±5 km/s
Type : Galaxie Lenticulaire S0
Découverte : Charles Messier 1781


M 86

Dimension apparente : 7,5' x 5,5' arcmin
Magnitude : 8,9
Luminosité surfacique : 13,20
Masse : ?
Distance de la Terre : 13 Mpc (42,4 millions d'a.l.)
Taille réelle : 110000 al
Vitesse radiale : 289 ±21 km/s
Type : Lenticulaire
Découverte : Charles Messier 1781


Les galaxies des Yeux

NGC4438

Dimension apparente : 8.5' x 3.2' arcmin
Magnitude : 10.20
Luminosité surfacique : 13.60
Masse : ?
Distance de la Terre : 11.6 Mpc (34 millions d'a.l.)
Taille réelle : 93000 al
Vitesse radiale : 98 ±6 km/s
Type : Spirale SB0-a
Découverte :

NGC 4435

Dimension apparente : 3' x 2,2' arcmin
Magnitude : 10,80
Luminosité surfacique : 12,50
Masse : ?
Distance de la Terre : 17 Mpc (55 millions d'a.l.)
Taille réelle : 40000 al
Vitesse radiale : 803 ±8 km/s
Type : Spirale SB0
Découverte :



Photo David Chiron


NGC 4388

Dimension apparente : 5,6' x 1,5' arcmin
Magnitude : 11
Luminosité surfacique : 13
Masse : ?
Distance de la Terre : 19,5 Mpc (64 millions d'a.l.)
Taille réelle : 150000 al
Vitesse radiale : 2515 ±3 km/s
Type : Spirale SA(s)b
Découverte : William Herschel 1784


Photo David Chiron


NGC 4402

Dimension apparente : 3.6' x 1.1' arcmin
Magnitude : 11,8
Luminosité surfacique : 13,20
Masse : ?
Distance de la Terre : 14,8 Mpc (48 millions d'a.l.)
Taille réelle : 560000 al
Vitesse radiale : 234 ±2 km/s
Type : Spirale Sb
Découverte :


Photo David Chiron


M 90

Dimension apparente : 9,5' x 4,5' arcmin
Magnitude : 9,5
Luminosité surfacique : 13,40
Masse : ?
Distance de la Terre : 18,4 Mpc (60 millions d'a.l.)
Taille réelle : ~150 000 a.l.
Vitesse radiale : -220 ±2 km/s
Type : Spirale Sb
Découverte : Charles Messier 1781



Photo David Chiron


M 104

Dimension apparente : 9' x 4' arcmin
Magnitude : 9,0
Luminosité surfacique : 22,26
Masse : 800 milliards M☉
Distance de la Terre : 25 Kpc (82000 d'a.l.)
Taille réelle : ~150 000 a.l.
Vitesse radiale : -220 ±2 km/s
Type : Spirale Sb
Découverte : Charles Messier 1781


Observation : M 104 est certainement l'un des objets célestes qui fascine le plus les astronomes amateurs. Cette galaxie magnifique est dèjà bien visible dans les chercheurs, jumelles de 50mm et 80 x 12 et dans L60 x 30. Spectaculaire au T200 x100 où l'observateur entraîné remarque bien la bande d'absorptions qui traversent le bulbe de la galaxie, lui-même centrée sur un noyau restreint et très net. Les extensions du "Sombrero" sont aussi bien visibles, allongées Est-Ouest. L'étoile de M : 13 qui se trouvent juste au nord du bulbe est visible, mais faible, au T200. M104 offres une image d'une rare beauté dans les grands instruments, particulièrement le T500 et le T1000 x 300. Éclatant et très bien dessinée, la marque sombre très contrastée est étendue, d'une finesse surprenante, son éclat indéfinissable, son "volume" fond de cette galaxie très particulière un spectacle unique et troublant... M104 n'a peut-être jamais été observés par Charles Messier lui-même; elle a été découvert par Pierre méchant, et c'est Camille Flammarion qui a proposé, en 1921 d'attribuer ce numéro 104 à la nébuleuse du Sombrero. Depuis, la célébrité de cette belle nébuleuse la fée définitivement adoptée dans l'illustre catalogue.

Source : Nébuleuses et Galaxies - 1981 - Serge Brunier


Dessin du 20/05/2020 00h30TU


Dessin Remy Chauveau


 

 

Têtes en l'air - Tous droits réservés © 2020 Nous contacter