Têtes en l'air

NGC1360

Auteur : PierreL Catalogue : NGC1360
Constellation : Fourneau
Date : 29 Novembre 2017
Heure TU : 21h30
Lieu : Les Hopitaux Clavette 17220


NGC1360 - Par PierreL le 29 11 2017 - Voir la description de l'image - Laisser un commentaire


Commentaires de l'auteur :
    Mercredi 29 Novembre 2017
    Tout d'abord,mille excuses pour la qualité de l'image,j'ai voulu tenté une expérience pour voir jusqu'où je pouvais descendre sur l'horizon.
    Conséquences,j'ai bénéficié de la pollution lumineuse du village,et ensuite un ciel très chargé en humidité à cette hauteur,et la présence de la lune (illumination à 81%).
    Il faut dire que l'objet convoité se trouve dans la constellation du Fourneau,NGC 1360 Nébuleuse planétaire dont les coordonnées sont AD 03h33mn15s Décl -25°52'18",malheureusement l'opération n'est pas très concluante,c'est dommage car cette nébuleuse est d'un joli bleu.

    Un peu d'Histoire: Source WIKIPEDIA
    Elle a été découverte par l'astronome américain Lewis Swift en 1859. La magnitude apparente de cette nébuleuse planétaire est de 9,4 et ses dimensions apparentes sont de 8,6' par 6,2'.
    Certaines sources attribuent la découverte de NGC 1360 à l'astronome allemand Friedrich August Theodor Winnecke en 1868, mais l'astronome américain Lewis Swift l'avait observé en 1859. Toutefois, ce dernier n'a publié sa découverte qu'en 1885. L'astronome allemand Wilhelm Tempel a aussi observé cette nébuleuse le 9 octobre 1861.
    Âge et structure de NGC 1360
    NGC 1360 est une vaste nébuleuse planétaire dont la coquille n'est pas évidente. Les images prises en lumière H alpha et l'étude des spectres de NGC 1360 montrent que le modèle qui représente le mieux la nébuleuse est une coquille ellipsoïde dont l'axe principal a une longueur double de l'axe secondaire. L'axe principal est penché à 60° par rapport à notre ligne de vision. L'âge de la coquille est d'environ 10 000 ans et sa faible densité, inférieure à 130 atomes d'hydrogène par centimètre cube, impliquent que NGC 1360 a commencé à se fondre dans le milieu interstellaire. Sur la l'image de l'ESO (voir la galerie), on observe une région de faible émission ionisée près de l'extrémité nord-est de l'axe principal. Cette région se déplace plus rapidement et est moins âgée que la coquille de la nébuleuse

    Configuration matériel et acquisition :

    Montage: Lunette Skywatcher Altaïr Edt 102 sur monture équatoriale Neq6.
    Autoguidage: Lunette Kepler 80/400 + caméra PL1-M (QHY5) + logiciel de guidage Guidemaster.
    Imageur: Apn Canon Eos 450D défiltré et Refroidi + aplanisseur de champ + filtre antipollution lumineuse Cls.
    Refroidi à: - 5°C
    Logiciel de mise au point : APN Focus
    Logiciel de prétraitement: Deepskystacker
    Logiciels de traitement: Photoshop Cs5 et Paint,
    Acquisition: 20 poses de 5 mn à 800 Iso, 19 darks, 19 offsets, 19 flats.
    Conditions atmosphériques:
    A 22H HL:T 2°c , HR 89%, Ciel Dégagé, Vent NNO 11.
    A 00H HL:T 2°c , HR 95%, Ciel Dégagé, Vent NE 5.
    Pression atmosphérique : 1013 mbar
    Illumination de la Lune : 81,3 % Lever à 15h17

    LA CARTE DE LA CONSTELLATION DU FOURNEAU:




    IMAGE AVEC LEGENDE:



    IMAGE POLLUEE:





    IMAGE BRUTE APRES COUPURE ECL PUBLIC:




Rechercher d'autres images

Laisser un commentaire

Nom : Adresse mail : Nom et adresse mail obligatoire pour pouvoir enregistrer un commentaire
L'adresse mail restera strictement confidentielle.

Gras Italique Souligné Rouge Vert Bleu Jaune Lien image Imagezoom VignetteImagezoom Image survolée Vidéo gauche centre droite  
3000 caractéres maximum :  


Code de sécurité
Combien font 18 divisé par 2 (en chiffre) ? :

Les commentaires


 
Têtes en l'air - Tous droits réservés © 2017 Nous contacter